Avril 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

Derniers sujets
» L'HOMME AUGMENTÉ
par cpqt Jeu 12 Avr 2018, 21:14

» FOSSILES CARBONIFÈRES DE JOGGINS
par cpqt Sam 10 Mar 2018, 21:20

» NOTRE CÔTÉ NÉANDERTALIEN
par cpqt Lun 26 Fév 2018, 21:07

» HAUT RISQUE : ÉTUDIANT EN ARCHÉOLOGIQUE
par cpqt Lun 05 Fév 2018, 21:52

» L'ÈRE DE L'ANTHROPOCÈNE
par cpqt Mer 03 Jan 2018, 20:56

» LA RINGWOODITE OCÉANE
par cpqt Ven 17 Nov 2017, 21:33

» HENRI MILLER, ARTISTE-PEINTRE
par cpqt Mer 01 Nov 2017, 20:23

» MIGUASHA SITE DU DÉVONIEN EN GASPÉSIE
par cpqt Mar 03 Oct 2017, 20:30

» UN PACHIDERME QUI FAIT DÉBAT
par cpqt Lun 25 Sep 2017, 19:54

» ÉTRANGES FOSSILES DE BURGESS
par cpqt Lun 04 Sep 2017, 20:16

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



L2 - Art Romain (controle terminal - juin 2008)

Aller en bas

L2 - Art Romain (controle terminal - juin 2008)

Message par Rochel le Mar 21 Oct 2008, 03:05

HLRHA 401

Dans l'éloge de son beau-père Julius Agricola, composé en 98, l'historien Tacite, né dans une famille de rang équestre, implantée à Vaison-la-Romaine, présente en ces termes l'action de son beau-père pour romaniser la Bretagne dont il avait obtenu le gouvernement de 77 à 84 :
"Afin que ces hommes dispersés, sauvages, et par là même toujours prêts à la guerre, prennent l'habitude du repos et du loisir grâce aux plaisirs, Agricola les aide avec l'argent public à construire des temples, des forums, des maisons (...). De plus il faisait instruire les enfants des chefs dans les arts libéraux1 de sorte que ces peuples, qui naguère dédaignaient la langue des Romains, se passionnèrent bientôt pour leur éloquence. Notre habit même fut mis en honneur et la toge devint à la mode. Peu à peu on se laissa tenter aux séductions de nos vices : on connut les portiques, les bains, le raffinement des repas ; et ces hommes sans expérience appelaient civilisation ce qui était une partie de leur servitude".

En prenant appui sur ce texte et à l'aide d'exemples précis, vous montrerez quelles sont les composantes de l'art de vivre à la romaine dans l'espace urbain et dans l'espace domestique.

--------------------------------------------------------------------------

1Les "arts libéraux" (artes liberales) définissent la culture générale d'un homme libre et éduqué. Ils comprennent la géométrie, la musique, la connaissance des lettres et de la poésie.



avatar
Rochel
6
6

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 31
Localisation : Nanterre
Niveau d'étude : L3
Université/école : Paris X-Nanterre
Réputation : 1
Points : 1
Date d'inscription : 31/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum